• Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  •   036-66-11-81

ABDEM

  • Rencontre scientifique de plus de 60 chercheurs de 12 Universités européennes et maghrébines

    Clôturedes travaux de la premièrephasedu projet "ABDEM" à l'université

    Les 3 et 4 Mars 2015, à l'Université MohamedLamineDebaghine -Sétif2, ont été clôturés les travaux de la première phase du projet ABDEM (Approche basée sur les Droits de l’Homme dans le secteur de l’Enseignement Supérieur dans les pays du Maghreb), durant lesquels les résultats de la recherche ont été présentés par les pays participants à ce projet scientifique ambitieux.

    La cérémonie de clôture a pris la forme d’une rencontre scientifique internationale ayant réuni plus de 60 enseignants, chercheurs et experts dans le domaine, de 12 universités européennes et maghrébines, formant ensemble le groupe des universités ABDEM (Approche basée sur les Droits de l’Homme dans le secteur de l’Enseignement Supérieur dans les pays du Maghreb). Ce projet scientifique s’inscrit dans le cadre du programme"Tempus", financé par l’Union Européenne et réunissant les universités de : Ilha da Madeira, Saragosse, La Couronne et La Rioja, coordinatrices générales du projet de l'Espagne, l’Université Westminster du Royaume Uni, l’Université Bergame d’Italie, l’Institut du Journalisme et des Sciences de l’Information et l’Institut National du Travail et des Études Sociales de Tunisie, L'Université Mohammed V et l’Université HASSAN II du Maroc, l’Ecole Supérieure de Sciences Politiques et l’Université Mohamed Lamine Debaghine – Sétif 2, coordinatrices du projet au Maghreb de l’Algérie.

  • Programme de la rencontre

     

    Le programme de la rencontre a commencéle 2 Mars, avec l’organisation d’une conférence de presse au siège du Rectoratde l’Université, celle-ci a été animée par Professeur Khaïr GUECHI , Recteur de l’Université MohamedLamine Debaghine - Sétif 2, Dr Ana Maria Vega Gutiérrez de l’Université La Rioja en Espagne et responsable générale du projet et Dr Nawal Abdellatif Mami, vice-recteur de l'Université Mohamed Lamine Debaghine chargée des relations extérieures et coordinatrice du projet au Maghreb. Quant à la journée du 3 Mars, elle a débuté par une séance matinale organisée à l'auditorium, au bloc 4000 places pédagogiques et trois ateliers de travail, durant lesquels les résultat de la recherche de la première phase ont été exposé, ceux ci se sont principalement focalisés sur l’évaluation de la situation des Droits de l’Homme dans les universités membres du projet, en prenant en considération des indicateurs et contextes menant à des résultats permettant d’évaluer la présence et le respect des Droits de l’Homme dans le secteur de l’Enseignement Supérieur.

       Lors du deuxième jour, soit le 04 Mars, une rencontre officielle ouverte au public externe a été tenue, celle-ci a débuté par une intervention de Madame la coordinatrice du projet au Maghreb, Docteur Nawal Abdellatif Mami, vice-recteur chargée des relations extérieures à l’Université Mohamed Lamine Debaghine – Sétif 2, dans laquelle elle a souhaité la bienvenue à tous, suivi du mot de Monsieur le Recteur de l’Université, Professeur Khaïr GUECHI, puis la vice-recteur de l’Université La Rioja chargée des questions liées aux étudiants, Professeur Cruz Navarro Pérez, et Madame Ana Maria Vega, coordinatrice générale du projet. Ensuite, a eu lieu le lancement des travaux de la rencontre scientifique avec une intervention-cadre présentée par l’expert près les Nations Unies, Amir Noureddine, pour que la parole soit donnée par la suite aux enseignants présents et invités de l’extérieur du pays, pour présenter leurs interventions sur le thème de ce projet, dont le point de départ a été l'Espagne, le 24 Février 2014.

       La rencontre était l’occasion d’un débat sérieux et un forum ouvert au dialogue franc entre tous les acteurs de ce projet, à l’heure où les organisateurs ont œuvré à parvenir à un accord visant à promouvoir l’Enseignement Supérieur fondé sur les Droits de l’Homme, en prenant en considération la trilogie : autorité-recherche-enseignement.

  • Phases de projet

    Leprojet est fondé sur trois phases fondamentales, à savoir :

    P1- Déterminer les points forts et points faibles de l’approche fondée sur les Droits de l’Homme dans les systèmes de l’Enseignement Supérieur.

    P2- Organiser un stage de formation des formateurs dans de l’approche fondée sur les Droits de l’Homme.

    P3- Créer un Master interuniversitaire sur l’approche fondée sur les Droits de l’Homme.

    La cérémonie de clôture de la première phase a été le point de départ de la deuxième phase du projet.

  • Revue de presse

 

 

Laboratoires

 

Conventions